NL
FR
SOCIAL NETWORK
Suivez nos
actualités
AGENDA
thumbails
06-03 < 22-04-2018
Prix belge de l’Energie et de l’Environnement 2018 : les inscriptions sont ouvertes !
Vous avez développé un projet d... Lire plus
thumbails
12-03-2018
CAFE-RENO à Liège / Comment bien réussir son extension d’habitation !
CAFE-RENO à Li&e... Lire plus
thumbails
25-03-2018
Espace Causerie : Passif - Matériaux naturels
Espace Causerie Choi... Lire plus
thumbails
07-05-2018
CAFE-RENO à Liège / Comment bien réussir son habitat léger?
CAFE-RENO à Li&e... Lire plus
NEWS
thumbails
06-02-2018
2018 Bruxelles - Primes Energie et accompagnement des citoyens
... Lire plus
thumbails
24-10-2017
10 ans des Passeurs d'Energie à LLN - En route pour une deuxième décennie riche en projets !
Ce dimanche 29 octobre les Passeurs d'Energ... Lire plus
thumbails
22-10-2017
Passez à l'électricité verte et locale - Partenariat avec Cociter
Comment faire concrètement pour ... Lire plus
thumbails
21-10-2017
Fiches matériaux d'isolation à télécharger
Matériaux d'isolation thermiques Fi... Lire plus
thumbails
10-01-2017
Circuit « Habitats durables» à Bruxelles et en Wallonie
Circuit « Habitats durables» &agr... Lire plus
thumbails
05-12-2016
Espace Causerie
Vous étiez nombreux ce dimanche 23 oct... Lire plus
thumbails
27-06-2016
Feedback de la journée festive de 19 juin 2016
Bonjour à tous, Merci à toutes ... Lire plus
thumbails
01-03-2016
Salon Batibouw - du 25 février au 6 mars - Les passeurs d'Energie sont présents
Les Passeurs d'Énergie sont pré... Lire plus
thumbails
25-02-2016
Salon des Mandataires - 18 et 19 février - Les passeurs d'Energies étaient présents
Les passeurs d'énergie étaient pr... Lire plus
thumbails
08-06-2015
EE Awards 2015, on y était
Les Passeurs d'énergie furent invit&eacu... Lire plus

Panneau solaire couvert d'ardoise? Une idée efficace qui fait son chemin.

LA DÉMARCHE ID+ D’UN PANNEAU SOLAIRE COUVERT D’ARDOISE

Fabricant espagnol, la société CUPA avait conçu un capteur solaire thermique couvert à l’aide d’ardoises. Ce procédé vertueux du point de vue de l’environnement a fait l’objet d’une démarche ID+ qui en a permis l’amélioration et surtout la parfaite conformité aux exigences françaises. Le procédé a ensuite obtenu l’Avis Technique.

Source: CSTB: http://www.cstb.fr/actualites/webzine/thematiques/procedes-solaires-evalie/la-demarche-id-dun-panneau-solaire-couvert-dardoise.html

 

Leader mondial de la fabrication d’ardoises, la société CUPA a développé un capteur solaire totalement intégrable dans les toitures puisque recouvert par de l’ardoise. Un réseau de canalisations transportant le fluide caloporteur serpente sous la couverture puis est relié classiquement au stockage d’eau. Particulièrement intéressant pour les sites protégés ou pour les maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre souhaitant discrètement intégrer des procédés solaires dans leurs toitures, THERMOSLATE® présente également l’avantage d’utiliser l’ardoise, produit totalement naturel comme capteur de chaleur. Le bilan environnemental de l’ensemble est donc très positif.

La capacité des ardoises à capter et transmettre la chaleur a été renforcée par l’utilisation d’un fluide caloporteur spécifique et le choix de l’aluminium pour les canalisations, dont la section a été rendue oblongue. La surface de contact étant ainsi augmentée, le rendement est plus élevé.

Le produit ayant démontré ses capacités, CUPA a décidé d’en élargir le marché. Désireuse de le commercialiser en France, la société a entamé les démarches nécessaires à son agrément. Après un contact avec le CSTB et une analyse rapide de ses besoins, elle a choisi de s’engager d’abord dans une procédure ID+Développement.  

Processus d’analyse critique

« Cette démarche nous séduisait parce qu’elle nous permettait de nous engager dans un processus d’analyse critique de notre procédé, explique Eduardo Mera (directeur de CUPA PIZARRAS). Nous souhaitions en profiter pour l’améliorer, il serait ensuite beaucoup plus facile de suivre la procédure de l’Avis Technique. »

THERMOSLATE® n’entrait pas en effet dans les produits auxquels peut s’appliquer le DTU toitures ardoises. La validation de l’innovation selon la procédure de l’ATec s’imposait donc.

Dans un premier temps, le CSTB a établi la liste des exigences qui pouvaient le concerner en tenant compte de sa double caractéristique de capteur solaire et d’élément de couverture en ardoise. Etanchéité, résistance au feu, tenue au vent… autant de contraintes qui ont débouché sur la constitution d’un cahier des charges réglementaire. Leur analyse a permis de définir les tests et essais nécessaires à l’ensemble des vérifications de conformité.  Une campagne ultérieure a notamment montré que les valeurs minimales attendues par la réglementation étaient atteintes. C’était notamment le cas de la bonne tenue au vent. Il en est également ressorti, dans certains cas, la nécessité de quelques modifications du système.

Soumission sans surprise

« Pour l’évacuation d’eau à la liaison entre nos capteurs et les parties courantes de la couverture, poursuit Eduardo Mera, THERMOSLATE® a développé un dispositif spécifique de recouvrement.» Cette amélioration a également bonifié l’étanchéité à l’air du panneau.

Une fois cette étanchéité parfaite de la toiture acquise et les autres remarques ayant fait l’objet de modifications correctrices, le dossier du THERMOSLATE® pouvait être présenté en procédure d’Avis Technique, après avoir rassemblé toutes les mesures nécessaires effectuées selon les prescriptions normatives.

« La démarche ID+ Développement a soutenu ce projet, conclut Eduardo Mera. Du printemps 2011 au printemps 2012, elle nous a permis de parfaire notre produit et d’arriver avec la certitude d’une parfaite conformité à la demande d’Avis Technique. La constitution du dossier n’a pas duré plus de cinq mois et notre passage en commission en décembre 2012 a débouché sur un avis favorable et une publication en mars 2013. » 
 

 
Procédé solaire thermique en ardoise naturelle, intégré à la couverture, ayant fait l’objet d’un ID+ puis d’un Avis Technique. Crédit : Cupa

La démarche ID+Développement est spécialement conçue pour les industriels novateurs qui souhaitent valider l’adéquation de leur produit avec la réglementation et/ou les données du marché. 

Elle constitue un préalable logique à la démarche d’obtention de l’ATec. Elle est particulièrement adaptée aux procédés mis au point par des personnes peu familières du secteur de la construction ou aux procédés très innovants exploitant les qualités de matériaux nouveaux ou de techniques nouvelles. 

La démarche ID+Développement comporte une importante dimension réglementaire dont le champ est large, en particulier dans le domaine des matériels liés au solaire qui est concerné par les impératifs de tenue au feu, de résistance aux charges climatiques, aux effets des séismes, etc.

Le dossier intègre un diagnostic global sur l’innovation et met en exergue points forts et points faibles. Il comporte également un rapport de préconisations rédigées par un spécialiste. Ces préconisations sont particulièrement utiles pour prévenir les industriels de certaines faiblesses de leur procédé mais également  pour la préparation d’un dossier d’Avis Technique. Parfois négligée, la procédure ID+ Développement permet de franchir avec une grande sûreté les étapes préalables indispensables à l’ATec et de se présenter pour ce dernier agrément avec de très grandes chances de réussite. Car les six mois de préparation nécessaires à l’Avis Technique ne suffisent pas toujours à l’établissement d’un dossier complet comme peut l’être celui d’ID + Développement. 

 

Partager