NL
FR
NOTEZ
5/5
2 visiteur(s) a/ont évalué cet article

ENVIE DE REAGIR ?
Il y a actuellement 0 réaction(s).
Lire ou poster un commentaire
SUIVRE CE MEMBRE
Partager
Sur vos réseaux

Mon projet
Passeur-témoin : Guillaume Rabolli

Consommez moins qu'une nouvelle construction avec une maison centenaire... C'est possible ! Guillaume nous raconte ...

Le ménage moyen wallon (2,3 personnes !) consomme environ 3000 - 3500 litres de mazout par an pour se chauffer et un peu plus de 4000 kWh d'électricité par an ! Ce qui nous place dans le top trois des plus gros consommateurs en énergie fossile d'Europe !!!
Il est vrai que nous ne sommes pas aidés en sachant que la norme d'isolation actuelle est équivalente voir moins restrictive que les normes appliquées dans le bassin méditerranéen.

Malgré tout, rien n'est perdu, preuve en est que la consommation de ma maison (centenaire) n'est que de 1500 litres de mazout et de 2600 kWh électrique par an. Pourtant, sur papier, on est loin de la norme actuelle avec un niveau global d'isolation K=150 alors que la norme impose le K55.
De plus, la chaudière est encore une chaudière haute température et les radiateurs ne sont pas réellement surdimensionnés.

Pourquoi s'engager dans une chasse aux kWh superflus ?

La réponse est simple : pour réduire sa facture énergétique et donc sa dépendance financière vis-à-vis du marché tout en préservant l'environnement.
C'est également dans ce but que je suis devenu témoin pour les Passeurs d'Energie en plus de travailler à temps plein dans le domaine des énergies renouvelables.

Par où commencer pour s'attaquer à sa facture énergétique ?

Pour cela, il suffit d'analyser les consommations moyennes d'un ménage wallon hors transport. La répartition de la consommation énergétique est de 72% pour le chauffage, 14% pour l'eau chaude, 9% pour l'électroménager, 4% pour la cuisson et 1% pour le chauffage d'appoint.

Voila pourquoi dans l'ordre des priorités, il est primordial de commencer par s'attaquer au chauffage avant de tout miser sur la consommation électrique.

  1. Diminuer ses consommations sans frais : couper le chauffage quand on est absent, diminuer la température de consigne du thermostat de 1°C = 8% d'économisé sur la facture annuelle, mettre un pull supplémentaire (temps de retour sur investissement de 2 semaines), construire intelligemment, ...
  2. Diminuer son besoin en énergie : isoler, placer du double vitrage haut rendement, ...
  3. Diminuer ses consommations par l'efficacité du matériel : placer une chaudière à condensation, un frigo et congélateur classe A+ ou A++ ; opter pour des ampoules économiques, ...


Dans notre cas, l'habitation consommait de l'ordre de 3000 litres de mazout et 4500 kWh électrique en 1995. Afin d'atteindre les 1500 litres de mazout et les 2600 kWh de consommation annuelle, nous avons procédé comme suit :

  1. isoler l'habitation par 6 cm de laine de roche (ce qui est bien trop faible) placée dans les combles du grenier ;
  2. changer les 3 poêles mazouts chauffant le bas de l'habitation par un chauffage central avec chaudière haute température (une seconde erreur) chauffant l'ensemble de l'habitation ;
  3. ré-isoler la toiture en disposant de 12 à 18 cm de laine de verre supplémentaire dans les combles en fonction de la place disponible => l'isolation varie donc de 18 à 24 cm ;
  4. mise en place du système solaire thermique et amélioration de la régulation du chauffage.

 



Le chauffe-eau solaire choisi est surdimensionné vis-à-vis des consommations sanitaires de l'habitation. Nous avons ainsi la possibilité de chauffer partiellement l'habitation durant l'entre-saison. Malgré tout, vu la taille de l'installation (7,5m² avec une cuve spéciale de 500 litres), je ne considère pas ce système comme un chauffage solaire mais comme un petit appoint solaire. Si nous avons opté pour ce système c'est parce que cette cuve spéciale est livrée avec une sonde extérieure. Ceci nous permet enfin de travailler avec une régulation climatique, c'est-à-dire, que la température d'eau chaude envoyée dans les radiateurs s'ajuste en fonction de la température extérieure.
 



Personnellement, je pense réaliser plus d'économies au moyen de l'amélioration du système de régulation qu'au moyen de l'apport solaire.
 



En parallèle, nous avons travaillé sur notre facture énergétique en optant pour des ampoules économiques, un frigo et congélateur classe A+.

Au final, les consommations pour le chauffage et pour l'électricité ont presque été réduites de moitié.

Voilà des chiffres appréciables! Malgré tout, il reste encore du travail et des remises d'impôts et des primes à aller chercher. D'ici peu, l'ajout d'un système photovoltaïque d'1 kWc nous permettra de réduire notre consommation électrique de 850 kWh par an. De plus, l'achat de parts dans un projet de grande éolienne devrait nous permettre d'être « virtuellement » autonome en électricité.

Il serait encore intéressant de diminuer notre besoin en énergie en améliorant l'annexe. En l'isolant et en remplaçant une baie vitrée avec double vitrage traditionnel et châssis aluminium au nord par un double vitrage haut rendement et de bons châssis.

Le doublement de la surface de capteur et du stockage couplé à un poêle chaudière à bûche (poêle permettant d'envoyer l'énergie produite dans l'ensemble de l'habitation via le chauffage central) est également envisagé.

Au final, il devrait être possible de ne plus consommer qu'entre 500 et 1000 litres de mazout maximum par an en fonction de la consommation en bois et d'être virtuellement autonome en électricité.

Le photovoltaïque enfin chez nous :-)
 

 

 

 

 

 

Modules Pv sur le pignon latéral :

 

En conclusion, c'est le moment ou jamais pour franchir le cap des économies d'énergie.

Plus d'infos :

N'hésitez pas à me contacter, je peux vous aider du simple conseil téléphonique à la mise en contact  avec des professionnels en passant évidement par une visite de l'installation en week-end.

Guillaume RABOLLI ; 5651 Somzée

Date de publication :
02-01-2008 (update: 09-11-2012)
[Signaler un abus]
Thématique(s)
Témoignage(s) dans les mêmes thématiques...
Compétence(s) dans les mêmes thématiques...
Question(s) dans les mêmes thématiques...
Service(s) dans les mêmes thématiques...