NL
FR
NOTEZ
4.5/5
2 visiteur(s) a/ont évalué cet article

ENVIE DE REAGIR ?
Il y a actuellement 0 réaction(s).
Lire ou poster un commentaire
SUIVRE CE MEMBRE
Partager
Sur vos réseaux

Vers une autonomie énergétique
Présentation générale

Notre projet d’habitation s’est focalisé sur plusieurs axes :

  • Modification des locaux de vie : nous avons déplacé les pièces de vie vers le sud et laissé les locaux de service au nord. Ceci a nécessité d’aménager la cuisine dans une pièce où il n’y avait aucune commodité.   L’aménagement des différents locaux s’est effectué au rythme de nos 4 enfants, de nos rêves, de nos besoins.
  • Améliorer notre confort thermique par l’isolation des parois du bâtiments : placer des fenêtres double vitrage, remplacer certaines portes mieux isolées, isoler les toitures en agissant dans les planchers du grenier et isoler certains sols par le dessous (voir l’article sur l’isolation) .

Pour ce qui concerne l’isolation des murs : il apparaît qu’une isolation par l’extérieur reste difficile : dimension des parois, nombreuses fenêtres avec ponts thermiques à éliminer, présence de structures en pierre bleue ainsi qu’un enduit à la chaux en bon état .    

Une isolation intérieure (avec perte du bénéfice de l’inertie du bâtiment) nous obligerait à modifier les menuiseries en bois et éliminer les ponts thermiques. Face à cette situation délicate, nous avons préférer agir sur le vecteur énergétique le plus adapté à notre situation : le bois, disponible à proximité.
Miser sur une énergie peu chère ( et bilan CO² presque nul) nous affranchit d’une isolation poussée car plus l’énergie est chère, meilleure doit être l’isolation (aie aie aie ! on va à rebrousse-poil !).

- Nos choix énergétiques sont dictés par un soucis d’une certaine indépendance énergétique qui se traduit par une association de plusieurs vecteurs énergétiques:

  • Nous profitons au mieux de l’inertie de la maison par un comportement humain adéquat, Nous utilisons différents poêles au bois dans les pièces de vie et une installation de panneaux solaires thermiques pour maintenir un confort de mai à octobre.
     
  • En hiver, nous mettons en route une chaudière automatique biomasse alimentée en bois déchiqueté que nous produisons nous même.  L’ancienne chaudière à mazout reste disponible en cas de besoin  (voir l’article sur la chaudière automatique biomasse).
     
  • Notre production d’ECS est assurée par un grand boiler avec production instantanée d’eau chaude sanitaire par la chaudière biomasse et/ou les panneaux solaires thermiques. Un ancien boiler électrique ainsi qu’un chauffe-eau au gaz sont en secours. L’ECS est également disponible pour le lave-vaisselle et la lessiveuse (avec un mitigeur alfa-mix)  (voir l’article sur l’installation solaire thermique).
     
  • L’eau dans la maison est distribuée par trois réseaux : un réseau d’eau de pluie pressurisée et filtrée (et potabilisée pour la cuisine) disponible partout dans la maison, un réseau d’eau de pluie non filtrée disponible par gravité pour les WC et le jardin (elle est stockée dans une cuve située dans un grenier) et, enfin, l’eau de ville en cas de pénurie (voir l’article sur l’installation de récupération de l’eau de pluie).
     
  • L’éclairage fait appel à de larges et hautes fenêtres. Des lampes fluocompactes sont installées dans les pièces de vie, certaines lampes à incandescence ou à LED sont montées sur des détecteurs de mouvements dans les lieux de passage.
     
  • Autre élément important que nous devons maîtriser : la ventilation interne du bâtiment qui est un peu trop naturelle !


- En projet : afin d’équilibrer les volumes qui composent notre habitation, nous avons le projet de construire un jardin d’hiver sur deux niveaux en structure métallique et DV (voir photo de la maquette incrustée dans le bâtiment) Cette véranda orientée plein sud permettra de capter des calories disponibles pour les pièces voisines. Les éléments transparents sont uniquement verticaux et éviteront , en été, une surchauffe de la véranda. Des ouvertures vers l’extérieur et vers le reste du bâtiment dissiperont la chaleur selon les besoins.

Date de publication :
13-01-2010 (update: 18-03-2017)
[Signaler un abus]
Galerie photo(s)
Thématique(s)
Témoignage(s) dans les mêmes thématiques...
Compétence(s) dans les mêmes thématiques...
Question(s) dans les mêmes thématiques...
Service(s) dans les mêmes thématiques...