NL
FR
NOTEZ
2.5/5
2 visiteur(s) a/ont évalué cet article

ENVIE DE REAGIR ?
Il y a actuellement 0 réaction(s).
Lire ou poster un commentaire
SUIVRE CE MEMBRE
Partager
Sur vos réseaux

Mon projet
Présentation de Marie Christine Pirson

Sensibilisée depuis toujours au contact avec la nature, j'ai fait le choix d'une vie respectueuse de l'environnement.

La ferme et ses 6 hectares sont exploités dans un souci de biodiversité :

  • maraichage biologique
  • mare
  • rucher
  • chevaux
  • projets de culture de céréales et de chanvre pour l'isolation
  • terrain fauché pour de petits ballots


Dans un esprit d'ouverture et afin de susciter chez chacun l'envie de prendre soin de notre planète, j'ai fait le choix de rénover une partie de la ferme en éco-construction pour en faire un gîte.

Ce concept est très vaste et il me semble essentiel de tenir compte des réalités de chacun dans les choix à poser (situation de la maison, ressources du terroir, finances, possibilité d'auto-construction...).



Pour ma part, l'éco-rénovation de la ferme du Mafa a été faite autour des points suivants :

1. le respect de la ferme moderne des années 30

2.la mise en valeur de ses matériaux nobles : charpente, mur de pierre

3.l'isolation parfaitement étudiée afin de réduire la consommation en énergie

Le choix de matériaux simples et naturels a été fait. Ceux-ci sans être forcément plus chers, présentent une série d'avantages comme la non-toxicité, la faible contenance en énergie grise, la possibilité de se les procurer à bas prix à proximité (ballots de paille, briques d'argile, cartons d'oeufs).
 

  • le sol : une chape à la chaux est posée sur une dalle « hérisson »: caillasse, petits graviers, sable, panneaux de liège de 8 cm comme isolant thermique.

 

  • La chaux est un matériaux vivant qui permet la régulation de l'humidité.

 

  • les murs: plusieurs matériaux ont été choisis:l es panneaux de roseaux : leurs épaisseurs varient en fonction de l'exposition des murs de la maison. Ils ont la capacité d'emmagasiner la chaleur et de la restituer lorsque cela est nécessaire. De plus, leurs tiges creuses constituent un bon isolant acoustique.
    Ces panneaux sont recouverts d'argile, merveilleux régulateurs d'humidité.

    * les murs de la salle de bain ont été réalisés à base de briques fabriquées avec de l'argile de terrain et séchées au soleil.

    A nouveau, ces briques ont la capacité d'absorber l'humidité et de la restituer si nécessaire.

    * un mur de pierre est resté apparent car il a pu être isolé par l'extérieur grâce à des ballots de paille. La masse thermique de ce mur augmente, la chaleur est absorbée et restituée lorsqu'il fait froid.

    * la cloison séparant l'habitation du fenil a été réalisée grâce à un mur de paille. Bons isolants acoustique, les ballots sont compressés afin d'assurer la solidité du mur.
    Celui-ci est ensuite enduit d'argile pour la résistance au feu.

    - le plafond : plusieurs matériaux de différentes densités permettent de réduire les bruits aériens :

    Des cartons d'oeufs placés entre les gîtage constituent une isolation phonique peu couteuse.

    Sur le gîtage, le placement d'un feutre diminue les bruits d'impact.

    Viennent ensuite les plaques OSB sur lesquelles sont placés des panneaux de fibres de bois isolant des bruits aériens, enfin le plancher de chêne.

    - le toit: conçu en ardoise, il est isolé par deux épaisseurs de chanvre de 10 et 6 cm posées perpendiculairement afin de réduire les ponts thermiques en coupant les joints.

    Un freine vapeur freine la sortie d'humidité vers l'isolant et permet les restitution de celle-ci vers l'intérieur si nécessaire.

    Viennent ensuite des plaques de Fermacel (mélange de plâtre et de papier humidifié, ce qui rend la plaque plus lourde et donc plus résistante au feu et performante à l'isolation).

    La peinture naturelle AURO donne une touche finale à ce travail.

    4. le système de chauffage performant pour la santé et celle de la planète.

    Une chaleur rayonnante comme celle du soleil...

    La pompe à chaleur, alimentée en énergie verte, « pompe » l'air de l'extérieur qui est refroidi. Les calories accumulées permettent de chauffer les murs à une température de 35 degrés.

    Le chauffage mural possède la caractéristique de radier la chaleur dans toutes les directions.

    Les tuyaux placés dans les murs d'argile chauffent les personnes et non l'air ambiant. Celui-ci est donc moins sec et de déplace moins. Ceci entraîne moins de poussière, d'acariens et une bonne hygrométrie ambiante.

    Tout bénéfice pour la santé.


    5. L'épuration des eaux usées est permise grâce au système de lagunage.


    Ce projet a durée deux années, pendant lesquelles ont circulé de toutes belles énergies entre tous ceux et celles qui y ont participé.

    Pour en savoir plus consultez le site http://www.fermedumafa.be ou contactez moi.

Date de publication :
03-08-2010 (update: 07-11-2012)
[Signaler un abus]
Thématique(s)
Témoignage(s) dans les mêmes thématiques...
Compétence(s) dans les mêmes thématiques...
Question(s) dans les mêmes thématiques...
Service(s) dans les mêmes thématiques...