NL
FR
NOTEZ
4.8/5
4 visiteur(s) a/ont évalué cet article

ENVIE DE REAGIR ?
Il y a actuellement 0 réaction(s).
Lire ou poster un commentaire
SUIVRE CE MEMBRE
Partager
Sur vos réseaux

Mon projet
Une TPE ecodynamique

Nous sommes une très petite entreprise et nous occupons une partie de notre maison familiale (l’entreprise est locataire). Nous vous proposons simplement ci-après un inventaire des actions que nous avons mis ou continuons à mettre en place dans le souci d’un management environnemental.

1/ Chauffage

  • Nous chauffons au gaz naturel, avec une nouvelle chaudière haut rendement à condensation.
  • Les trois radiateurs sont équipés de vannes thermostatiques et de panneaux réflecteurs (frigolite + aluminium).
  • Les locaux « bureaux » ne sont chauffés que par un seul radiateur, que nous faisons fonctionner uniquement du 15 octobre au 15 mars (sauf si grand froid).
  • Durant cette période, le chauffage « bureaux » est réglé sur 18° maximum et est coupé quand les locaux sont inoccupés (de 18 h 00 à 8 h 00)
  • La salle de réunion n’est chauffée que lorsqu’elle est utilisée (chauffage coupé en dehors des moments d’occupation).
  • Le local cuisine n’est pas chauffé. Nous estimons que cela n’est pas nécessaire.
  • Le local des archives n’est pas chauffé. Nous estimons que cela n’est pas nécessaire.
  • Lorsque nous chauffons, les vannes sont réglées maximum sur 2 (par grand froid), sinon, en moyenne sur 1.
  • Bureaux, cuisine et salle dé réunion bénéficient de grandes fenêtres : nous profitons donc au maximum de la chaleur naturelle du soleil.
  • S’il fait vraiment froid dehors, nous travaillons avec un lainage supplémentaire et fermons systématiquement toutes les portes.

 2/ Climatisation

Nous refusons d’installer un appareil de climatisation.

  • Quand la chaleur est très forte, nous faisons appel à deux petits ventilateurs pointés vers les places de travail.
  • Dès que la température atteint 18° dehors, nous ouvrons les fenêtres durant la journée.
  • En été, nous rafraîchissons les locaux en aérant toute la nuit.

 3/ Electricité

 La plupart de nos points d’éclairage sont équipés de lampes économiques.

  • Ceux qui ne le sont pas (ex. plafonnier salle de réunion) ne fonctionnent pratiquement jamais, sauf les éclairages d’appoint sur les deux plans de travail (fonctionnent en hiver, après 16 h 00).
  • Nos deux stations de travail informatique sont équipées de multiprises. Ils sont systématiquement coupés lors de l’arrêt du travail (de 18 h 00 à 8 h 00).
  • La machine à café n’est allumée que quand nous devons nous en préparer. Elle est systématiquement coupée après usage.
  • Nous éteignons systématiquement les éclairages qui ne servent à rien durant la journée et tous les éclairages durant les pauses et après le travail.
  • Nous ne laissons jamais d’éclairage allumé dans les couloirs et autres voies d’accès.

4/ Mobilité

  • Pour la majorité de nos travaux de communication, nous « télé-travaillons » et nous nous déplaçons donc très peu.
  • Pour les travaux de formation, nous utilisons le plus possible les transports en commun, en tous cas dans la Région de Bruxelles-Capitale.
  • Le seul véhicule de société roule au diesel, consomme en moyenne 5,5 l/100 kms et est de classe environnementale C.
  • Nous adoptons la conduite souple et parvenons à faire quasiment 900 kms avec un plein (50 litres).
  • Nous n’utilisons pratiquement jamais la climatisation du véhicule (sauf en cas de très fortes chaleurs).
  • Nous chauffons peu le véhicule, et quand c’est le cas, à une température maximum de 19°.
  • Nous rationnalisons les déplacements pour les courses et autres fournitures (groupements d’achats).
  • Nous nous fournissons au maximum dans les commerces de proximité, situés tous à max. 2 kms de distance (intendance, fournitures bureaux, informatique, etc.)
  • Nous évitons le plus possible de nous déplacer pour des réunions et autres briefings grâce à l’utilisation intensive des télécommunications : téléphone, courrier électronique, MSN, Skype, etc.
  • En cas de repas d’affaires, nous préconisons un petit restaurant de proximité auquel nous nous rendons à pied.

 4/ Déchets

 Nous imprimons le moins possible et travaillons au maximum à l’écran.

  • Nous utilisons les pages imprimées recto comme feuilles de brouillon ou de notes.
  • Quand nous devons changer de console informatique (3 fois en 15 ans), nous sauvegardons le plus possible les périphériques (écrans, imprimante, scanners, souris, haut-parleurs).
  • Nos souris et claviers sont à fil ou fonctionnent avec des piles rechargeables.
  • Nous ne jetons pas nos machines obsolètes : nous les donnons à une association qui les envoie vers l’Afrique ou les revendons en seconde main.
  • Nos bureaux sont en bois et partiellement assemblés avec des matériaux de récupération (rangements en métal récupérés dans une agence de banque qui fermait ses portes). Deux chaises de bureaux sur trois proviennent également de cette récupération.
  • Notre appareil « fax » date de 15 ans !
  • Depuis que le GSM existe, nous n’avons changé chacun qu’une seule fois d’appareil.
  • Nous utilisons le moins possible le courrier « papier » grâce à l’utilisation intensive des télécommunications : téléphone, courrier électronique, MSN, Skype, etc.
  • Notre comptabilité se fait principalement via ces moyens et, dans la mesure du possible, les facturations également.
  • Nous trions nos déchets papier, PMC et verre depuis 10 ans.
  • Nos éventuels déchets organiques sont envoyés à la compostière du ménage.
  • Nous achetons des boissons en bouteilles consignées.

5/ Eau

 Notre consommation d’eau se réduit au strict minimum :

  • café ;
  • une petite vaisselle à la main par jour ;
  • hygiène des mains ;
  • nettoyage des sols 1 fois toutes les deux semaines (= 1 seau) ;
  • le WC de l’entreprise fonctionne avec interruption du flux ;
  • nos robinets et WC ont été constamment entretenus par un plombier (pas de fuite).

6/ Air

 Nous faisons constamment appel à la ventilation naturelle :

  • fenêtres ouvertes tout le temps durant la bonne saison ;
  • aération des locaux au moins 4 fois par jour (toutes les deux heures) durant les saisons froides (avec interruption du chauffage) ;
  • l’imprimante n’est allumée que lors de son utilisation ponctuelle ;
  • pas d’air conditionné.

 7/ Bruit et autres nuisances

  • Aucune machine bruyante.
  • Ordinateurs silencieux.
  • Pas de musique, de radio ou de TV durant les heures de travail.
  • En cas de dérushage vidéo, nous travaillons au casque.
  • Une personne qui téléphone pour une longue conversation pendant que l’autre travaille se retire dans la salle de réunion.
  • Pas d’activité durant la nuit ou à des moments qui pourraient gêner les voisins.
  • Portes des locaux fermés pour ne pas déranger les autres occupants de la maison.
  • Pour l’hygiène générale, les locaux ainsi que les plans de travail sont aspirés régulièrement.

8/ Espaces verts

L’entreprise ne possède pas d’espaces verts ou à verduriser mais elle est située dans un quartier résidentiel calme et vert. A l’arrière de la maison (vis-à-vis des bureaux) un très bel espace est composé de jardins particuliers, avec arbres, fleurs, importante faune volatile et potagers. Environnement et paysage très agréables en pleine ville. 

9/ Sol

Les activités de services de notre entreprise n’ont aucun impact sur la pollution des sols. Les locaux sont nettoyés à l’eau une fois tous les 15 jours (davantage est inutile). Le revêtement du sol n’exige que très peu d’eau pour un nettoyage correct.

 10/ Achats de biens et services

  • La grande majorité de nos partenaires et sous-traitants (journalistes, techniciens vidéo, formateurs, programmeurs, web-designers, etc.) sont sensibilisés au développement durable. Comme nous, ils travaillent essentiellement dans un cadre professionnel « virtuel » et font appel aux nouvelles technologies pour assurer le recours minimal aux fournitures matérielles.
  • Pour nos fournitures d’intendance, dans la mesure du possible, nous faisons appel au commerce équitable.
  • Nos produits d’entretien sont écologiques.
  • Voir aussi point 4 : déchets.

 11/ Fourniture de biens et services

La plupart de nos produits et services sont dématérialisés.

Ecritures et réécritures de textes, projets graphiques, design web, outils de formations, etc. passent par les outils de traitement virtuel.

Il est rare, mais parfois nécessaire, de passer par impressions sur papier.

Les formations sont les fruits de transmissions orales, moyennant le recours à quelques supports rationnellement imprimés (3 slides sur une page et recto verso).

Seuls les vidéos ou les créations sonores doivent encore passer par une finalisation sur supports physiques, du moins au stade des captations et, généralement mais pas toujours, au stade du produit fini (livraison).

 POINTS FAIBLES

Voici les actions que nous pourrions mettre en place pour améliorer encore notre management environnemental.

  • Utiliser du papier recyclé.
  • Mettre en place un maximum d’archivage virtuel (surtout pour les anciens documents).
  • Utiliser encore davantage les transports en commun (surtout pour les voyages en province).
  • Intensifier la comptabilité virtuelle (mais pas toujours possible).
  • Acquérir un véhicule de société encore plus propre (prochaine génération, nous l’espérons)
  • Utiliser le vélo pour des courses sur petites distances.
  • Intensifier les achats du commerce équitable.
  • Refuser les publicités par le système « Robinson ».
  • Essayer de mette en place une analyse de la consommation d’énergie de l’entreprise (mais pas facile vu la situation de celle-ci dans la maison familiale, sans compteurs séparés).
  • Concevoir et investir, en tant que ménage propriétaire, un apport d’énergie par capteurs solaires thermiques et photovoltaïques (mais ceci n’est pas du ressort de l’entreprise).

Remarque importante

En tant que ménage, nous avons participé au Défi Energie 2006-2007 de Bruxelles Environnement. Les efforts consentis concernaient tout le bâtiment, donc y compris les locaux de l’entreprise. Nous avons maintenu cet effort durant les années suivantes.

Au terme du Défi en 2007, nous avons obtenu les résultats suivants :

  • Economie de gaz : 13%
  • Economie d’électricité : 18%

Date de publication :
19-03-2011 (update: 13-11-2012)
[Signaler un abus]
Thématique(s)
Témoignage(s) dans les mêmes thématiques...
Compétence(s) dans les mêmes thématiques...
Question(s) dans les mêmes thématiques...
Service(s) dans les mêmes thématiques...