NL
FR
NOTEZ
3.5/5
2 visiteur(s) a/ont évalué cet article

ENVIE DE REAGIR ?
Il y a actuellement 0 réaction(s).
Lire ou poster un commentaire
SUIVRE CE MEMBRE
Partager
Sur vos réseaux

Rénovation de notre maison 1900
2/ L'isolation et l'étanchéité à l'air

Les bases de notre projet étaient définies et la puissance de la chaudière (8kW) dictait nos objectifs en matière d’isolation. Le défi était alors d’atteindre les performances énergétiques en dépit des contraintes techniques et pratiques que toute rénovation comporte…. Comme nous n’avions pas de compétences spécifiques au départ mais que nous voulions effectuer un maximum de travaux par nous-mêmes, il nous a d'abord fallu du temps pour nous documenter sur les solutions envisageables, puis sur les techniques de mise en oeuvre !

Le dimensionner adéquat de l’isolation des différentes surfaces englobant le volume protégé a été calculé. Nous avons effectué des recherches pour atteindre l’objectif tout en limitant le budget et en assurant la facilité et la durabilité de la mise en œuvre. Il est pratiquement impossible de combiner tous les avantages et respecter toutes les contraintes...

En toiture nous avons profité du gîtage en bois pour intercaler 16cm de laine minérale (isolation du plancher des combles).
Au sol, nous avons creusé 30cm pour pouvoir couler une dalle de béton puis projeter 11cm de polyuréthane avant de placer le chaufage sol et de recouvrir le tout d’une chape liquide et d’un carrelage. Nous avons choisi le chauffage sol pour deux raisons : 1/ cela nous permettait de gagner de la place sur les murs pour ameubler et 2/ l'efficacité énergétique de ce système d'émission de chaleur est plus performant: les rendements sont meilleurs à basse température et on consomme aussi moins du fait que la chaleur se concentre à hauteur d'homme.

Sur les murs côté Sud, fortement exposés aux intempéries, nous avons opté pour une isolation par l’extérieur (plus efficace que par l’intérieur) avec 12cm de polystyrène expansé graphité sous crépis.

Ailleurs, nous nous sommes résolus à une isolation par l’intérieur avec des panneaux en silicate de calcaire de 10cm d'épaisseur. La résolution des noeuds constructifs a été faite autant que possible: recouvrement entre isolation intérieure et extérieure, isolation du contour des fenêtres. Certains noeuds sont restés plus sensibles du point de vue des ponts thermiques, notamment au niveau des murs de refend et du plancher. Néanmoins, la conception semble tenir la route et aucune condensation n'apparait à ces endroits.

En ce qui concerne l'étanchéité à l'air, elle est garantie par une continuité des couches d'isolation et aussi de l'enduisage. Les failles les plus évidentes sont au niveau d'une des portes extérieures et surtout au niveau des accès vers le grenier et la cave. Vers le grenier, une trappe temporaire a été installée en panneaux rigides d'isolant bien ajustés. Une porte a aussi été ajoutée en bas de l'escalier de la cave pour limiter les infiltrations. Une réfection future de ces 2 espaces devrait permettre d'améliorer la situation...

Date de publication :
15-12-2014 (update: 01-05-2016)
[Signaler un abus]
Galerie photo(s)
Thématique(s)
Témoignage(s) dans les mêmes thématiques...
Compétence(s) dans les mêmes thématiques...
Question(s) dans les mêmes thématiques...
Pas d'article similaire à proximité.
Service(s) dans les mêmes thématiques...