NL
FR
NOTEZ
0/5
0 visiteur(s) a/ont évalué cet article

ENVIE DE REAGIR ?
Il y a actuellement 0 réaction(s).
Lire ou poster un commentaire
SUIVRE CE MEMBRE
Partager
Sur vos réseaux

Nouvelle construction passive en ossature bois à Woluwe Saint-Lambert
Historique du projet

I.   ÉTÉ 2016 : L’IDÉE D’ACHAT D’UN TERRAIN 

Après étudié la situation du marché immobilier des maisons anciennes sur Bruxelle, nous avons préféré l’achat d’un terrain à l’achat d’une maison à rénover en espérant obtenir une qualité et un confort meilleurs à un surcoût  compatible avec nos finances. Nous avons eu la chance d’en trouver un très rapidement. Et, en plus, sur Woluwe-Saint-Lambert, la commune où nous habitions déjà !

 

II.   OCTOBRE 2016 - OCTOBRE 2017 : OBTENTION DU PRÊT, DÉVELOPPEMENT DES PLANS

Les difficultés rencontrés lors de la structuration du projet :

    •    l’équilibre entre les souhaits et le budget (départ sur un prix au mètre carré aboutissant à une structure un peu complexe, ensuite simplifiée dans le contexte d’une ossature bois plus compacte avec un léger surcoût mais une surface plus confortable)

    •    l’exploration des différents modes constructifs (construction traditionnelle, ossature bois, CLT)

    •    l’absence de la confirmation informelle de la Commune sur notre brouillon de dossier (une pratique commune à l’époque, mais qui a été abandonnée peu de temps avant que nous ne soumettions le nôtre) 

 

III.   NOVEMBRE 2017 - NOVEMBRE 2019 : ATTENTE DU PERMIS DE CONSTRUIRE

Cette phase, qui selon la loi dans notre cas (démolition + construction d’une nouvelle construction) ne devrait pas excéder 6 mois, est, à Woluwe-Saint-Lambert, où nous construisons, excessivement longue.

Pendant les premiers 4 mois et demi le projet n’a pas été « instruit » par la Commune (c’est-à-dire, ils ne l’ont même pas sorti de leurs tiroirs, nous n’avons pas reçu d’avis de dossier complet/incomplet, ou aucune autre réaction). Cela a rapidement changé dès que nous avons engagé un avocat. En quelques semaines, nous avons reçu l’avis de dossier, d’abord incomplet (pour des raisons non-valables - ce qui est une pratique très fréquente, pas seulement à Woluwe-Saint-Lambert*), puis - encore quelques semaines plus tard - l’avis de dossier complet. 

Mai 2018 : première commission de concertation -> avis unanime favorable avec conditions -> dossier modifié comme demandé (réduction de la hauteur de corniche la plus haute pour l’aligner sur la corniche de la maison mitoyenne) et soumis dans l’espace de 10 jours. Malheureusement, cela ne leur a pas suffi pour octroyer le permis. Il fallait passer par une autre commission de concertation alors même que l’avis favorable unanime indique que les autres services n’ont rien de spécifique contre le projet initial proposé et a fortiori ne peuvent se dédire lors d’une seconde commission ne visant qu’à étudier la validité de la réduction de hauteur proposée conforme à la condition imposée. Le projet n’a par ailleurs reçu que des avis positifs des voisins.

Octobre 2018 : deuxième commission de concertation.

 

* Un site entier (ludique et sérieux en même temps) y est consacré : https://www.incomplet.be/.

Date de publication :
16-09-2016 (update: 23-08-2018)
[Signaler un abus]
Lien(s) complémentaire(s)
Thématique(s)
Témoignage(s) dans les mêmes thématiques...
Compétence(s) dans les mêmes thématiques...
Question(s) dans les mêmes thématiques...
Service(s) dans les mêmes thématiques...